le monde selon pipo

25 novembre 2009

retour de textiles et de bâton!

ALLEZ, quelques nouvelles de nos chers collègues de Roubaix.

La Redoute : grève reconduite au sein de l'atelier « retours textiles »

mardi 24.11.2009, 05:03 - V. B.

la_redoute_greve_reconduite_au_sein_de_117961

Depuis hier, les manutentionnaires sensibilisent les autres salariés de la Martinoire à leur sort. Ce matin, ils seront à l'Alma.

| ON EN PARLE |

Depuis jeudi après-midi, les manutentionnaires de l'atelier « retouches textiles » en poste dans lle bâtiment Z de la Martinoire, sont en grève, pour réclamer « des garanties sur leurs effectifs et une meilleure communication sur l'organisation de leur travail ». ...

Aujourd'hui, ils devraient à nouveau débrayer, même si deux réunions de négociation ont eu lieu, hier, avec la direction.

Ces manutentionnaires sont au nombre de 7 au total, 5 ou 6 en même temps, tous solidaires. Ce sont eux qui amènent les cartons contenant les retours textiles, que les autres salariés de l'atelier Z, une cinquantaine de femmes, traitent ensuite. « Les retours provenant des "Rendez-vous catalogue" ont diminué puisque certains de de ces points de retrait ont fermé. Mais le problème est que les effectifs diminuent plus vite que l'activité », explique Jean-Christophe Leroy, délégué syndical central CGT. Qui ajoute : « Malheureusement, cette course effrénée à la productivité ne concerne pas que les manutentionnaires de l'atelier Z. Depuis le dernier plan social, d'autres services vivent la même situation ». Il n'y a encore pas si longtemps, les manutentionnaires étaient onze, et renforcés par des intérimaires.

Aujourd'hui, ceux qui restent réclament d'être 7 tous les jours. Au terme des deux réunions de négociation qui se sont tenues hier, les manutentionnaires ont obtenu que leur nombre soit maintenu à 7... mais pas qu'ils soient effectivement 7 tous les jours. D'où la poursuite du mouvement, aujourd'hui. Après avoir sensibilisé leurs collègues de la Martinoire, les grévistes iront distribuer des tracts ce matin, dès 7 h 30, aux portes du site roubaisien de La Redoute (Alma).

Ce mouvement au sein de l'atelier Z n'a toutefois pas perturbé son activité, l'approvisionnement en « retours textiles » des salariées ayant été assuré par la hiérarchie. •

Article paru dans la voix du nord.fr

Posté par owenmeany à 01:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]


11 novembre 2009

THIS IS IT

Bon. Mes collègues ont dû avoir leur pré-entretien de licenciement ou leur entretien de pré-licenciement, je sais plus trop aujourd'hui.

moi, je suis en arrêt maladie, alors je suis allé voir This is it ( "c'est le moment" ou "c'est fini", je sais plus)

J'ai du retard à l'allumage quand même. Du coup il y avait dix personnes à tout casser dans la salle: de tous âges aussi! dans la grande salle de 400 places...

C'était géant. C'était un génie quand même Michael Jackson, les images parlent d'elles même.

Vous avez vu les versions hallucinantes de Thriller et Smooth Criminal qu'il préparait...c'était pas innovant ça?

Bon, soyons clairs, il est très maigre Michael, mais quelle pêche. Quand il danse en solo sur scène, les jeunes danseurs le regardent en écarquillant des yeux...S'ils savaient à ce moment là que tout ça, c'était presque pour rien, si ce n'est ce film uniquement.

Il supervise tout Michael: la ré-orchestration des chansons de dernière minute, la chorégraphie (ça déménage), il n'est vraiment pas bavard, les mots sont rares mais percutants ET écoutés.

on voit les danseurs prendre des cours de danse accélérés...On imagine que Michael les trouve pas à son niveau...

Reste les messages écologiques un peu appuyés (et oui, on bousille la planète, on massacre les forêts d'Amazonie, le monde serait plus joli avec des enfants qui courent dans l'herbe avec les papillons qui volent) on frôle la vision du paradis chez jéhovah (dont il a été témoin enfant), mais ça passe.

La vérité: LE CONCERT A LONDRES, il aurait eu de la gueule, vraiment.

43356832

Posté par owenmeany à 02:31 - Commentaires [3] - Permalien [#]

29 octobre 2009

sortie définitive en novembre

418

VOILA, ce qui nous pendait au nez depuis des mois arrive brutalement.

Notre centre d'appels survivait (et vivotait) à notre externalisation chez les vilains de TrépanePerfect avec maintient de l'activité exclusive La DOUDOU (de quoi développer la schizophrénie) depuis un peu moins de deux ans (avec réduction des effectifs de plus de la moitié au passage...LES RÉFRACTAIRES DE LA PREMIÈRE HEURE AYANT RÉUSSIS A SE SORTIR DE CE MERDIER).

Une panne providentielle informatique du terminal téléphonique, finalement réparé a fait déborder le vase (LA DOUDOU se serait-elle offusquée des heures de travail facturées à tord par son prestataire de service?)...FIN SEPTEMBRE: on a annoncé aux rescapés que le centre d'appels de Lyon vivait ses derniers moments, que début novembre, c'était fini, et qu'il faudrait déménager leur miches sur la jolie cité internationale, dans un cadre idyllique (à proximité du parc de la tête d'or)...AHHHHHHH!!!! pour vendre du ESSAIFAIRE ....OHHHHHH!!!!!!!

Pour rappel, l'ESSAIFAIRE s'est débarrassé de son service relation clientèle en le refourgant à TrépanePerfect lors d'un mémorable plan d'externalisation, qui a fait quelques milliers de victimes, juste avant la petite et discrète externalisation des 300 DE LA DOUDOU....

Pour les schizophrènes qui aiment les situations ubuesques, votre place vous attend ...pour les autres, et bien vous êtes priés de dégager (la sauce à laquelle vous allez être manger n'est pas encore strictement décidée, mais elle risque d'être un peu rance au goût de certains...)

Si on récapitule, sur les cinq centres externalisés;

-Toulouse a dégagé vite fait, les premiers mois, sans soucis d'un maintien de l'activité initiale durant 24 mois, un mythe qui fait encore fantasmer (ben non, rien n'obligeait La Doudou à renouveler son contrat avec son prestataire pendant 24 mois...)

-Nantes a dégagé cet été : les grandes vacances se sont écoulées entre l'annonce et l'exécution du déménagement de leurs locaux, ça leur a laissé quelques semaines de repos pour digérer et envisager leur "réaffectation" plus sereinement.

-Lyon, qui se faisait à l'idée de survivre au moins jusqu'à la fin du bail, en février 2010 n'a rien vu venir...Si ce n'est une panne informatique embêtante, qui n'est pas la cause de sa mort, mais une conséquence très directe...

ce qui est rigolo, c'est que la panne a été réparée grâce à une pièce de Nantes...Il aura fallu attendre la mort de Nantes pour recuperer l'organe à greffer sur Lyon, un peu inutilement en même temps, puisque le malade Lyon devait décéder quelques semaines plus tard...J'espère que vous suivez toujours la métaphore!

RESTE:

-Marseille: qui se raccroche à un optimiste un peu désespéré (et désespérant): leur bail, qui coure jusqu'en 2011, cela les protège pensent-ils: en fait, la cessation d'activité pour la Doudou n'est en rien conditionnée au bail....le cas lyonnais le démontre, mais si ça peut les rassurer...PEUT ÊTRE ARRIVERONT-ILS A PASSER LES FÊTES DE FIN D'ANNÉE TRANQUILLEMENT.

-Bordeaux: qui est le seul centre à peu près assurer d'un avenir avec la Doudou...a moyen terme, vu qu'il gère le côté administratif de TP-LA DOUDOU.

C'est pas vraiment comme ça qu'on nous avait présenté les choses...à l'époque.

pendant ce temps là, la majorité des appels à la Doudou EST TRAITEE à l'étranger...AU GRAND DAMN DES CLIENTES QUI S'EN SONT TRES VITE APERCU!

Merci pour vos éventuelles remarques.

Posté par owenmeany à 17:17 - Commentaires [5] - Permalien [#]

14 octobre 2009

prix nobel de la paix sur des belles paroles?

Le comité du Prix Nobel a décidé de punir George Bush en accordant ce prestigieux trophée à son successeur.

(NDLT : Dans ce clip, le journaliste ne comprend pas pourquoi ce prix a été attribué à Obama, il souligne que celui-ci est sûrement un grand président mais que ce prix doit être attribué pour récompenser les actions accomplies par son lauréat, d’où son choix portant sur Clinton et Bono, et pas sur un hypothétique potentiel... Si je puis me permettre, j’abonde)

C’est la seule conclusion qui me vienne à l’esprit après l’annonce du verdict qui nous laisse tous quelque peu songeurs, du Prix Nobel pour l’année 2009.

La haine envers Bush en Europe et il semble que la portée mondiale d’Obama depuis qu’il a investi le bureau ovale il y a à peine dix mois a déjà confirmé son statut mythique en Europe.

L’approbation générale de la politique d’Obama est garantie, son Prix Nobel ne l’est pas. Franchement où sont ses grandes réussites en matière de politique étrangère ?

Comparons Obama à l’ancien Président Bill Clinton dont l’initiative mondiale a enrayé la marée du sida en Afrique, a rassemblé des milliards pour lutter contre des maladies autrefois incurables et qui s’est consacré, en tant que Président, à résoudre le conflit du Moyen Orient - presque - et en Irlande du nord où il a joué un rôle inestimable dans le processus de paix.

Ou pensez à Bono le croisé mondial de l’Afrique qui, comme Clinton a récolter des centaines de millions pour la cause africaine et a donné l’énergie à des millions de jeunes pour qu’ils pensent au-delà d’eux-mêmes et rendent au monde.

Ces deux hommes auraient été des choix profonds et méritants pour le Prix Nobel.

Le mois dernier, j’ai interviewé l’ex-présidente de l’Irlande et présidente des Droits de l’Homme aux Nations Unies, Mary Robinson sur l’impact de Barack Obama depuis son arrivée à la Maison Blanche.

Elle s’est immédiatement référé à son désormais célèbre discours au Caire au cours duquel il a touché le monde Musulman et a porté la branche d’olivier qui manquait sous la présidence de Bush.

Robinson avait voyagé dans cette zone durant la période correspondante à ses actions humanitaires et a été bien placé pour l’estimer.

Elle dit que ce discours a été transformateur et immédiat pour ce qui est de l’image de l’Amérique dans certains pays alors que sous Bush, elle n’avait jamais été aussi mauvaise.

Je me suis souvenu de cette conversation lorsque le comité du Prix Nobel a récompensé de sa plus haute distinction le Président Obama.

Je comprends d’où ils viennent - essentiellement il s’agit de balancer un coup de pied bien tardif dans l’entrejambe de l’ancien Président George Bush, je pense, mais c’est bien trop tôt.

Obama a été merveilleux pour ce qui est de la rhétorique mais c’est compréhensible, un peu juste pour ce qui est des actions, vu qu’il est entré en fonction depuis moins d’un an.

Au Moyen Orient, ça a été très dur, sans succès tangible en Afghanistan et au Pakistan les tambours de la guerre battent encore.

En Irak, un gouvernement civil instable a encore beaucoup à prouver.

Il se peut très bien que ce ne soit que dans quelques années qu’Obama aura apporté la paix et la stabilité dans ces pays déchirés par la guerre.

Reste que cette année le Prix Nobel a été attribué pour la rhétorique et non les résultats.

Bill Clinton et Bono ont raison d’être contrariés.

Posté par owenmeany à 00:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]


11 octobre 2009

complainte d'une chômeuse ordinaire...

Une amie du monde selon Pipo a un petit coup de déprime...ET TELLEMENT DE TALENT !

bises, et t'en fais pas, un gentil patron (et honnête) va finir par te repérer.

Posté par owenmeany à 15:42 - Commentaires [12] - Permalien [#]

06 octobre 2009

SAUTE (ou nique) MOUTONS.

moutons_71051

LA DOUDOU EN PANNE, c'est tous les moutons de la bergerie qui sont réaffectés chez L'SFR.

pour les aclimater à leur nouvelle prairie (où l'herbe est bien sûr plus verte que leur vieux carré d'herbe toute jaunie de VAISE) trépaneperfect a prévu une transumance d'une journée sur leur nouveau lieu de vie LE 16 octobre...Comme disait un ancien de la famille : quand on a pour faire bouffer 400 brebis, c'est pas deux ou trois de plus qui vont nous emmerder la vie...

SAUF que le voyage chez TP ressemble plus au terminus à l'abattoir qu'à un renouveau dans la petite maison dans la prairie pour ces moutons d'âge mûr. On préfère les jeunes brebis chez ces gens là.

Et s'il venait à l'idée à tous nos gentils moutons de ne pas vouloir aller changer d'air et préférer le licenciement, c'est la direction de TP qui risque de compter les moutons la nuit...POUR pouvoir s'endormir...

En effet, un licenciement de 10 personnes sans PSE, c'est un peu gonflé quand même...CROTINE en sait quelques choses, et quelques nantaises aussi....

 

Posté par owenmeany à 20:28 - Commentaires [3] - Permalien [#]

02 octobre 2009

carnet rose chez l'essaiffaire

Communiqué pressé (très, faut qu'on rende les clés le 31 octobre)

La société Trépane Perfect a le bonheur de vous annoncer la cessation d'activité du centre d'appels Pipo.

Le nombre très réduit de salariés (17 survivants à la précédente vague de départ lors de notre gentille externalisation de La DOUDOU de monsieur Pipo) justifie notre décision.

C'est vrai quoi, ils sont tous seuls dans leurs locaux déserts (et sâles). nous les rendrons beaucoup plus heureux dans notre complexe multi fonction (400 détenus).

Nous savons avec quel bonheur les ex-Doudou  attendent leur réaffectation pour notre bon client L'essaiffaire!

La Doudou, c'était plus possible: leur cerveur téléphonique est tout pourri et ils ne veulent même pas payer les réparations: c'est quand même pas à nous de payer le plombier!!!! l'état des lieux ne mentionnait pas la vetusté du matériel.

Et pis notre bon monsieur TOUMINCE qu'on a promu grand gourou directeur du groupe a tout déconné. pas foutu de donner à bouffer assez de pain sec à ses esclaves et qui voulait les faire migrer sur une autre contrée...la mutinerie lui a couté sa place. on a prévu un très gros parachute pour lui...BIEN DORE...pour amortir la chute, mais bon, qui mettre à la place comme gourou maintenant, hein!!!!???????)

En tout cas on est fiers de nous: on va récuperer les papys et mamys de Pipo: ils vont pouvoir jouer les grands frères (et grandes soeurs) auprès de nos garnements déjà en place chez l'ESSAIFFAIRE: c'est vrai ça, les samedi, y'a personne qui vient bosser...ON SE RETROUVE COMME DES CONS! Notre ami téléphoniste fait la gueule: il veut être joignable aussi les samedis pour satisfaire sa clientèle...

h_4_ill_1220652_7490_jaba

Centre d'appels de DOUDOU VAISE. FERMETURE: J-29

Ben quoi, la panne est pas si impressionnante finalement.

Merci aux gentils esclaves téléopérateurs de l'ex la DOUDOU de continuer à bosser bourgeoisement jusqu'au bout.

Posté par owenmeany à 01:42 - Commentaires [3] - Permalien [#]

03 juillet 2009

Lyon : Les salariés des 3 Suisses dans la tourmente

Lyon : Les salariés des 3 Suisses dans la tourmente
Vidéo envoyée par telelyonmetropole

Lyon : Les salariés des 3 Suisses dans la tourmente - Lyon Face aux clients qui commandent de plus en plus en ligne, la direction a décidé de supprimer son centre d'appels basé à Vaise et ce dès le 1er juillet prochain. (Droits réservés. Pour toute exploitation commerciale, veuillez contacter contact@wizdeo.com)

Posté par owenmeany à 21:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 mai 2009

CE EXTRAORDINAIRE- BORDEL SOCIAL ORDINAIRE

3 SUISSES

Le comité d'entreprise tourne en manifestation

156772_le_comite_d_entrepri_4a00381a

Des salariés ont investi la salle où se tenait le comité d'entreprise extraordinaire. Khelaf Bouacha, DRH, a eu du mal à se faire entendre.

Alors que la direction et les syndicats évoquaient le volet social lors du comité extraordinaire, hier, des salariés de 3 Suisses à Croix ont investi les lieux. Le DRH, Khelaf Bouacha, a été pris à partie.
Il hoche la tête lorsque les salariés l'interrogent sur leur avenir. Tente de se faire entendre, comprendre mais pas facile. Khelaf Bouacha, directeur des ressources humaines chez 3 Suisses France, est pris à partie par les salariés et les syndicats. Alors qu'au siège se tient le CE extraordinaire, des salariés investissent petit à petit la salle. Les uns brandissent des pancartes aux slogans militants, les autres des drapeaux. Les conseillères, nombreuses, saisissent, elles, avec leur appareil photo, la démonstration de leur acte qu'elles ont voulu fort. Les témoignages vont alors se succéder à l'image de Catherine, venue du centre d'appels de Nantes qui doit fermer tout comme quatre autres. « Franchement vous n'avez pas le droit. J'ai aimé cette entreprise. Cela fait près de 37 ans que je suis chez vous, que je m'y implique. Je ne veux pas aller chez Teleperformance. Je veux garder mon poste. Il me reste trois ans avant de partir en retraite », clame-t-elle avant de s'effondrer en larmes puis d'être épaulée par une de ses collègues.
Khelaf Bouacha dit comprendre les inquiétudes de chacun. « Oui c'est difficile, mais ce n'est pas possible de faire autrement. » Avant de prévenir : « Je vous signale que si nous étions une entreprise privée lambda nous serions en cessation de paiement. » Mais ses réponses ne semblent pas satisfaire les salariés qui ne cessent de le huer. « Vous mettez l'entreprise en danger en voulant externaliser les centres d'appels », répète Pascale de Vadder, déléguée CGT. Avant de rejoindre salariés et syndicats sur le site de Flers où un blocage du bâtiment s'improvise, cette dernière demande une dernière fois au DRH de changer son fusil d'épaule, en le menaçant de séquestration : « Vous pouvez revenir en arrière. Tous les salariés doivent garder leur emploi. » Rappelons que 674 postes sont menacés. Pour la direction, le reclassement de tous ne fait pas le moindre doute. Le prochain CE doit se tenir le 14 mai.

AURÉLIE JOBARD > aurelie.jobard@nordeclair.fr

Posté par owenmeany à 00:44 - Commentaires [7] - Permalien [#]